Inspirations & Motivations

Elodie Garamond - Une boule dynamique très inspirante!

24 juillet 2017 12:08

Elodie Garamond.jpg

Tigresse de Yoga

Une petite boule d’énergie dynamique avec un cœur énorme, Elodie Garamond maman de deux enfants, femme forte & Fondatrice des Clubs de Yoga Le Tigre à Paris. Nous avons eu le plaisir d’échanger avec Elodie pour partager son inspiration avec vous.

Tu est créatrice / fondatrice des deux clubs de Yoga Le Tigre à Paris. Qu’est-ce qui vous a inspiré de créer un studio de yoga ? Et pourquoi un « Club » de yoga ?

L’inspiration est venue d’une frustration, à la fois de ne pas trouver de bons cours à des horaires adaptés à de longues journées de réunion, frustration de de ne pas pouvoir pratiquer le weekend ou en famille, frustration aussi de trouver si peu de convivialité, d’échange et de partage dans les studios que je fréquentais dans l’ouest parisien.

D’où l’idée du « club », assez antinomique du yoga je l’avoue. Cette terminologie incarne pour moi l’idée que les élèves s’approprient le studio comme un deuxième lieu de vie, une deuxième maison en quelque sorte. Car je considère véritablement le yoga comme un art de vivre et non pas comme une simple pratique physique à l’image d’un sport en salle.

Tu as créé le premier Club Rue Chaillot à Paris ? Parles-nous de cette aventure ?

J’étais enceinte de mon deuxième enfant et complètement portée par l’énergie que me donnait cette petite fille qui poussait. Tout est allé très vite puisqu’en 6 mois j’ai trouvé le local de la rue de Chaillot, lancé d’énormes travaux, quitté mon précédent job, accouché et ouvert le Tigre avec une équipe formidable ! C’était dingue mais je dois dire que j’ai été très très aidée par ma nombreuse famille qui s’est entièrement investie à mes côtés dans le projet : mes cinq frères, mes parents, mes tantes… tout le monde a mis la main à la pâte ! J

Et le deuxième a ouvert ses portes Rue Cherche Midi en septembre 2015 qu’est-ce qui vous a poussé de créer ce deuxième Club ?

Un coup de cœur sur le lieu et les encouragements de toutes mes copines de la rive gauche qui étaient frustrées de ne pas avoir un Tigre « en bas de chez elles »

Ton voyage « yogique » a commencé quand et comment ?

Vivant en Australie quand j’avais 20 ans, et devenue insomniaque, j’ai testé les yogas sur les conseils de ma colloc. La décharge a été immédiate et le yoga ne m’a plus quittée, plus ou moins présent selon les périodes de ma vie mais toujours là.

D’une pratique de yoga en tant qu‘élève vers le business du yoga – comment gères-tu ce pont entre les deux « disciplines » ?

C’est très différent et pas toujours simple. J’essaye de ne pas laisser l’aspect managérial envahir trop ma pratique mais je n’y arrive pas toujours. En revanche je protège précieusement ma pratique de méditation & pranayama matinale, seule avant le réveil des enfants. C’est devenu une réelle addiction.

Et justement comment vois-tu le business of yoga en général et plus particulièrement à Paris ?

Comme tout le monde j’assiste à l’explosion du marché avec un mélange de crainte et d’excitation. Contrairement à ce qu’on pourrait imaginer quand on voit la largesse de l’offre proposée au Tigre, je reste une puriste, une yogini dans l’âme. J’ai un peu peur des mélanges de styles… En revanche le pullulement des nouveaux studios m’enthousiasme. Je pense que plus il y aura de studios, plus il y aura de yogis, plus les rapports humains se « ré-humaniseront » et mieux le monde se portera.

Quel est le client typique dans un Tigre ?

Bizarrement il n’y a pas de typologie d’élève « Tigre ». C’est très varié, hommes, femmes et enfants de tous âges et de tous niveaux. C’est génial de passer une journée au Tigre, je vois tellement de gens différents ! Vivre au Tigre c’est un grand privilège dont je remercie le ciel tous les jours !

Quels sont les besoins des yogis de nos jours ? Est-ce que les besoins ont changé dans la courte période entre l’ouverture du premier Club et maintenant ?

Ils ont besoin de lien humain, besoin de proximité avec les profs, besoin de temps… et donc aussi de flexibilité avec des horaires larges et du choix dans les cours.

Tu es toujours en train de créer de nouveautés même au sein des clubs – le Mini Tigre est un exemple. Peux-tu nous parler des projets futurs du Tigre ?

Je vais ouvrir un « petit » Tigre en Normandie, ma terre natale, au printemps. Je suis si excitée par ce projet tu n’imagines pas !

Tu es maman de deux jeunes enfants. Comment jongles-tu entre le travail et ton rôle de jeune maman ?

Jules et Alma passent beaucoup de temps au Tigre avec moi, c’est important qu’ils comprennent et qu’ils partagent ce que je vis pour éviter de la frustration ou de la tristesse car, effectivement, je bosse beaucoup. Ils connaissent les noms des profs, des masseurs, de toute l’équipe. Ils y ont pris leurs marques et aiment cet univers tout doux comme un cocon. Je leur raconte les anecdotes de la journée et la complicité que nous avons est magique. Et puis ceux sont 2 petits yogis eux-mêmes qui adorent pratiquer ! Ils font des concours de chien tête en bas le matin dans ma chambre J

Tu es toi-même dynamique & une entrepreneuse – penses-tu être assez représentative des femmes de nos jours ? Espère-tu mener par exemple ?

Non je ne pense pas donner quelconque exemple. Je fais du mieux que je peux mais il y a beaucoup de ratés derrière la façade rayonnante du Tigre ! J’ai fait et fais encore de nombreuses erreurs de jugement, je ne suis pas toujours à la bonne place… Je jongle comme je peux et en ça, oui, je suis peut-être représentative des femmes d’aujourd’hui !

Est-ce que tu arrives à jongler ton travail et ta pratique personnelle?

J’essaye !

Quand tu voyages quelles sont les choses que tu amènes systématiquement avec toi ?

Mon legging et ma brassière

Quels seront tes mots de sagesse ou d’inspiration pour tous ceux qui cherchent à faire se faire du bien dans leur quotidien?

Trouvez votre sankalpa et gardez le comme un trésor très précieux…

Peux-tu donner quelques titres de livres qui ont inspirés ton chemin ?

L’art de Vivre de William Hart et Vivre le Moment présent d’Eckhart Tollé

Si tu peux choisir une personne avec qui prendre le goûter ce sera qui et pourquoi ?

Sadhguru pour son immense sagesse, sa joie de vivre et son humour. Je suis très impressionnée par la Isha Foundation qu’il a créée. Je rêve d’aller passer du temps en Inde là-bas. Objectif pour 2017 !



Sélection de Inspirations & Motivations
Marie Milla - les sons et les énergies

Quand l'appel de l'énergie est là

Du yoga à parti de son salon

Faire du yoga dans son salon....

Lilou Macé

My Juicy Life

La Magie de Mai

Retrouvez votre corps - Prenez soin de vous

D'Autres Catégories De Style De Vie